Blogue

Inspirant ce Bruny Surin!

J’ai eu le bonheur d’écouter Bruny Surin en conférence dimanche dernier au Salon Mieux-Vivre de l’Outaouais. J’y ai entendu d’excellents rappels et des perles de sagesse alors j’ai eu le goût de les partager avec vous cette semaine!

Pour ceux qui ne connaissent pas Bruny Surin, il est un de nos grands athlètes au Québec : il détient plusieurs titres de Championnats du monde en athlétisme et est médaillé d’or des Jeux Olympiques de 1994 à Atlanta. Il s’est retiré de la compétition en 2002 et depuis, son rôle d’entraîneur, de conférencier, sa Fondation et sa ligne de vêtements de sport nourrissent le visionnaire et l’entrepreneur en lui. surin.ca

  1. D’entrée de jeu il a beaucoup insisté sur l’importance de rêver. Il avait 17 ans lorsqu’il a vu Carl Lewis, autre athlète primé en athlétisme, gagner ses quatre médailles d’or aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1994. Il s’est immédiatement dit : un jour je vais courir plus vite que lui! Depuis ce jour, le seul focus qu’il avait était de devenir un grand coureur et de tout mettre en œuvre pour que ce rêve devienne réalité. Il met donc beaucoup l’accent sur le fait de ne pas avoir peur de rêver et surtout, de rêver grand et de ne pas se gêner pour le dire haut et fort!
  2. Autre aspect sur lequel il met beaucoup d’emphase c’est de visualiser quotidiennement nos rêves, nos buts, nos désirs. De s’imaginer de quoi aura l’air notre vie, soi-même, notre environnement lorsqu’on pense à la finalité de nos rêves. Pour lui, cela voulait dire de s’imaginer dans le stade où il y a 90 000 personnes qui l’acclament. De s’imaginer les mouvements de son corps lorsqu’il court. De s’imaginer gagnant la course. De s’imaginer recevoir la médaille olympique. Ça m’a rappelé que c’est exactement ce que j’ai fait lorsque j’ai débuté mon entreprise de coaching de gestion : la profession n’était pas connue et tout le monde autour de moi n’y croyait pas…j’ai visualisé quotidiennement avec mon cœur comment je voulais que ça évolue et j’ai récolté encore plus que ce que j’avais imaginé! Ce fut un bon rappel pour moi de recommencer à solidifier ce muscle au quotidienJ.
  3. Il a aussi beaucoup insisté sur le fait de ne pas s’arrêter à nos excuses (zones de confort) et persévérer face à l’adversité et aux obstacles qui peuvent être sur notre chemin. Lorsqu’il s’est mis en marche pour atteindre son objectif, il s’est mis à cogner de nombreuses portes pour se faire commanditer afin d’aller en Europe pour perfectionner ses aptitudes et se faire connaître sur la scène internationale. Il a essuyé de nombreux « non » jusqu’à ce qu’une première personne lui donne un premier chèque de 500 $ pour s’acheter l’équipement dont il avait besoin. Ce « oui » l’encouragea à persévérer et croire que d’autres personnes pourront croire en lui. Persévérance est devenu son mot-clé ainsi que l’expression « No excuses! ». Même si ce n’est qu’une petite action par jour, mettons-nous dans l’action pour avancer vers nos buts.
  4. Facile de faire le lien avec son autre recommandation : bien s’entourer! De gens positifs, plus forts que soi, inspirants et qui croient en nous. Quand on avance vers nos désirs profonds, ce n’est pas tout le monde qui y croit et c’est à nous de s’aligner avec des gens et des environnements qui vont nous nourrir au lieu de nous transposer leurs propres peurs et croyances. Et c’est beaucoup plus facile d’atteindre nos buts lorsque nous sommes bien accompagnés que seuls. Alors entourez-vous et bien!
  5. Dernier point sur lequel il a insisté : se donner un équilibre de vie tout en avançant vers nos rêves. Pour lui ce fut sa famille. Lorsqu’il était au sommet de son sport, il venait tout juste de se marier et il est devenu rapidement père de 2 petites filles. Des gens de son entourage sportif voyaient ça comme un obstacle et un frein à ses performances. Pour lui, c’était tout le contraire. Comme il s’investissait corps et âme à atteindre son but, sa famille est devenu son pilier et l’environnement dans lequel il pouvait faire le plein et le vide, se nourrir d’amour et se donner du temps de récupération très nécessaire à ses performances. C’est d’ailleurs un point sur lequel il insiste auprès des entrepreneurs lorsqu’il s’adresse aux gens d’affaires comme conférencier.

 

MESSAGE DU COACH

Ces conseils sont d’excellents rappels pour le leader en vous, ils sont tous facilement applicables dans votre réalité. Voici quelques questions de coaching pour approfondir votre réflexion :

  1. À quand remonte la dernière fois que vous avez vraiment pris le temps de rêver et de vous projeter dans le futur? Quels sont vos vieux rêves oubliés? Quels nouveaux rêves se pointeraient dans votre cœur si vous vous donniez cette permission ?
  2. Faites-vous de la visualisation? Que visualisez-vous? Qu’est-ce que vous auriez intérêt à visualiser ces temps-ci? Soyez précis et mettez-y de l’émotion, les résultats en seront encore plus probants!
  3. Quelles sont vos excuses habituelles pour ne pas avancer vers vos rêves et objectifs ? Lesquelles seriez-voua prêt à mettre au défi et remplacer par une action concrète ? Quelle entente pourriez-vous faire avec un partenaire de succès pour rester focalisé et engagé dans l’action?
  4. De 1 à 10, à combien sentez-vous que vous êtes bien entouré pour atteindre vos buts ? De quel genre de personne avez-vous besoin pour vous nourrir, aller de l’avant, persévérer et vous améliorer? Qui vous inspire à tout coup? Quels seraient les impacts d’avoir de telles personnes dans votre entourage?
  5. De 1 à 10, à combien sentez-vous que votre degré d’équilibre se porte actuellement ? En vous alignant à vos buts, de quoi avez-vous vraiment besoin pour être et rester à votre meilleur? Que veut dire être en équilibre pour vous? Qu’est-ce qui vient vous faire perdre votre équilibre? Qui êtes-vous lorsque vous êtes en état d’équilibre ?

Si un de vos buts dans la prochaine année est de devenir la meilleure version de vous et améliorer vos compétences de gestionnaire-leader-coach, je vous informe que notre formation-vedette, La Clinique de coaching® est de retour! Elle aura lieu les 21 et 22 novembre prochains dans les nouveaux espaces du Chelsea Pub☺. Pour en savoir plus et réservez votre place (il y a seulement 12 places de libres) : Clinique de coaching®

 

Bonnes réflexions et bonne visualisation!!

Avec amour et lumière, Chantal xx


1 commentaire sur “Inspirant ce Bruny Surin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *