Blogue

Planifier ses moments de ressourcement

Planifier ses moments de ressourcementJe vous partageais au début du mois combien il est essentiel de se rappeler que la relation la plus importante pour nous tous est la relation avec soi. Aujourd’hui je vous amène à aller plus loin dans votre niveau d’engagement envers vous.

J’ai eu plusieurs conversations en coaching depuis le retour des vacances sur l’importance de s’accorder régulièrement des temps de ressourcement tout au long de l’année. La majorité des gens sont « programmés » à s’arrêter deux fois dans l’année, soit à l’été et à la période de Noël. Qui a décidé que c’était la meilleure stratégie pour être constant et performant tout au long de l’année?

Les organisations ont l’attente que vous soyez performants pratiquement en tout temps. En regardant ce qui est dans « votre assiette » cet automne, à combien estimez-vous, de 1 à 10, être en mesure d’être constant et performant au début décembre? Qu’avez-vous planifié comme stratégies pour vous assurer d’être à votre meilleur jour après jour?

Faites-vous partie des gens qui arrivent essoufflés et vidés à la période de Noël et aux vacances d’été? Si oui, il est temps de revoir vos mécanismes et d’intégrer des stratégies de ressourcement à votre agenda.

Il est maintenant prouvé que notre niveau d’efficacité diminue de 25% après trois mois consécutifs d’efforts. Et d’un autre 25% après un autre trois mois consécutifs si nous n’avons pas pris le temps de nous ressourcer. Ce qui explique que nos organisations ne peuvent pas être à leur meilleur tout au long de l’année si des stratégies efficaces ne sont pas en place pour permettre à leurs employés de se ressourcer périodiquement.

Encore faut-il que chacun soit conscient et à l’écoute de ses cycles. Vous êtes tous responsables de la qualité et de la quantité de votre rendement. L’environnement dans lequel vous œuvrez est un partenaire de succès mais vous devez d’abord l’être pour vous-même. Alors comment allez-vous vous y prendre pour vous assurer que votre santé physique et émotionnelle soit à votre service et au service de vos responsabilités?

Personnellement, mes périodes de ressourcement sont à mon agenda jusqu’en décembre 2013! Ainsi, tout ce qui veut « entrer » dans mon agenda (nouveaux projets, nouveaux mandats, invitations, obligations, etc.) gravite autour de mes moments de pause au lieu d’attendre que j’aie le temps et que ce soit « le bon moment » pour m’arrêter (car je vais attendre longtemps!). Sinon, je fais « payer ma facture aux autres » car je suis en panne d’énergie et d’inspiration, je suis frustrée, impatiente et de moins en moins collaboratrice avec mon environnement.

Nous avons tous notre définition de ressourcement; pour certains c’est le sport, pour d’autres la méditation, pour d’autres des escapades de trois jours ou encore une journée « sabbatique » aux mois. Qu’en est-il de la vôtre? Quelles stratégies vous engagez-vous à intégrer dans votre mieux-être et qui vous permettront d’être à votre meilleur tout au long de l’année? Je vous mets au défi de planifier ces moments jusqu’en décembre 2013!

P.S. : La retraite « Osez créer 2013 à votre image » du 28 novembre 2012 sera une occasion idéale pour vous ressourcer et planifier la prochaine année. Marquez vos calendriers! Je vous donnerai plus d’information dans les prochaines semaines.


4 commentaires sur “Planifier ses moments de ressourcement

  • Ah! Quel beau défi Chantal. Il est tellement vrai que l’on a beaucoup à gagner de planifier notre vie « autour » de nous période de ressourcement personnelle. Bon il me fallait se rappel pour faire un meilleur job de ma planification de vacances et de p’tites pauses.

    Merci pour ce bel article!

    • Bonjour cher Jean-Yves!

      Merci pour ta rétroaction 🙂 Je suis heureuse de savoir que le « timing » de mon blogue est à point pour toi! Surtout au début d’un nouvel emploi où parfois l’égo désire être en mode performance plutôt qu’en équilibre 🙂

      Bons succès et à très bientôt!
      Chaleureusement,
      Chantal

  • Merci Chantal de ce rappel.
    Je sers ces arguments aux gestionnaires que je rencontre, qui se disent essoufflés et fatigués. J’avais par contre oublié de me servir ces mêmes conseils, à moi-même.

    C’est à la dernière minute, commençant à tourner au  »vert », que je me suis offert quelques jours à la mer la semaine dernière! Je me suis permis ce moment de ressourcement improvisé afin de me détendre et enclencher l’automne dynamisée. Aussi, les vacances officielles dans le sud sont prévues pour octobre, en amoureux cette fois.

    Il est bon de me rappeler que ceci fait partie d’une vie équilibrée.

    Au plaisir,

    • Bonjour chère Martine et merci de ce beau témoignage!

      Bravo pour avoir respecté tes besoins et maintenant que tu sais que tu n’as pas besoin d’attendre d’être verte pour t’arrêter, tu te fais le cadeau de t’accorder du temps de qualité avant de tomber dans les anciens patterns 🙂

      Je t’invite à te garder tout près une photo de ce voyage à la mer comme ancrage; ce sera une belle façon d’intégrer cette saine habitude de te ressourcer régulièrement 🙂

      Au plaisir et je te souhaite un excellent automne, rempli de toutes les couleurs!
      Chaleureusement,
      Chantal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *