Blogue

Clarifiez vos attentes, faites des ententes!

ententeLe blogue d’aujourd’hui est inspiré de nombreuses conversations de coaching et aussi d’observations autour de moi ces dernières semaines.

Je remarque que beaucoup de gens tolèrent trop longtemps des insatisfactions et qu’en même temps, ils se sentent victimes du manque de considération des autres à leur égard. Le défi réside dans le courage d’exprimer à notre entourage nos frustrations et surtout, à communiquer respectueusement nos besoins dans le but d’être entendu, écouté et respecté. La journée où nous aurons tous développé l’habitude de nous exprimer au fur et à mesure au lieu de garder en nous ce qui ne nous convient plus, nos relations au travail et dans notre vie personnelle en seront grandement améliorées!

La fuite, le déni, le laisser-aller et la dramatisation sont souvent la « solution » pour ceux qui n’osent exprimer comment ils se sentent réellement. Ou encore, ils verbalisent haut et fort leurs états d’âme à leurs collègues, conjoint et amis mais jamais à la personne concernée. Après quelques répétitions de « l’histoire » dans votre tête, la situation s’amplifie et les fausses perceptions débutent! Vous commencez à assumer plein de mauvaises intentions de la part de l’autre et finalement, l’histoire est devenue tellement une montagne dans votre esprit que vous avez maintenant une « bonne » raison de ne rien faire! Vous vous y reconnaissez?

Comment voulez-vous obtenir un résultat différent si vous persistez à adopter les mêmes comportements?

On éduque les autres à comment nous traiter. Personne ne peut décoder ce qui est dans votre tête et dans votre cœur. C’est à vous d’identifier les comportements et attitudes que vous avez l’habitude de tolérer et de cibler vos réelles attentes. Habituellement, une attente est un besoin que nous n’avons pas clairement exprimé. Comme il est tellement clair et présent en nous, nous prenons pour acquis que les autres vont le deviner et ainsi nous nous créons des attentes. Et lorsque ces attentes n’ont pas été clairement communiquées aux personnes concernées, nous sommes déçus et nous rembarquons dans la roue de la victime et du bourreau. L’honnêteté et le respect face à vous-mêmes et à ceux concernés seront vos alliés!

La prochaine fois que vous sentirez que vous faites le choix de vous taire face à une situation qui vous irrite, mettez-vous au défi de :

  1. Verbaliser immédiatement et clairement le comportement/attitude/résultat que vous ne voulez plus à la personne concernée
  2. Partager respectueusement l’impact de ce comportement/attitude/résultat sur vous, votre équipe, etc. avec un ou des exemples (souvent les gens ne sont pas mauvaisement intentionnés, ils sont souvent inconscients des répercussions de leur comportement sur les autres)
  3. Communiquer l’attente que vous avez à partir de maintenant face à cette situation, ce que vous souhaitez voir comme changement
  4. Faites une entente avec la personne concernée face au nouveau comportement/attitude/résultat souhaité (par une poignée de main ou une entente écrite au besoin)
  5. Soyez à l’écoute des changements observés et remercier la personne concernée des efforts que vous la voyez faire le cas échéant, elle en sera agréablement surprise et votre relation en sortira grandie
  6. Si le 5e point tarde à se manifester, il sera bon de convoquer un autre rendez-vous pour valider ce qui a été un frein au résultat souhaité. Ensuite, réitérer vos attentes et refaire une entente avec un échéancier avec un ou des suivis.

Défi du coach : cette semaine je vous invite à vous observer, à être à l’affût des moments où vous aurez l’occasion de clarifier vos attentes et faites des ententes claires! Brisez ce cercle vicieux de vous positionner en victime et cesser de faire porter le fardeau de la situation à l’autre. Si vous refusez de communiquer au fur et à mesure dans le but d’améliorer la situation, assumez votre choix, cessez de vous plaindre et demandez-vous ce que vous obtenez dans le choix de continuer à vous taire?

Sur ce, passez une excellente semaine!

Chaleureusement,

Chantal


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *