Blogue

Respecter son rythme naturel – 2013

Respecter son rythme naturelEn cette période estivale, j’ai pensé vous permettre de lire ou relire quelques-uns de mes meilleurs articles en lien avec cette période. L’article d’aujourd’hui a été publié en avril 2012. Je vous l’offre à nouveau parce qu’il est encore pertinent en 2013. 🙂

Ces dernières semaines ont été très révélatrices pour moi. Depuis le début de 2012 j’ai comme priorité de respecter mon rythme naturel et après 4 mois, je peux dire que lorsque je me mets à mon diapason, tout se déroule plus aisément, j’y investis moins d’efforts et les résultats sont encore plus probants et rapides que ce à quoi je m’attendais.

Mon rythme naturel représente environ un équivalent à 75km/h si je le compare avec la vitesse sur route. Mais comme une entreprise nous demande souvent de « rouler » à une plus haute vitesse – selon notre perception des attentes et demandes de l’extérieur – je me suis retrouvée à avancer à une vitesse de 100km/h sur une longue période de temps, voire des années.

Il y a une distinction entre « je peux » et « je veux ». Lorsque j’ai démarré mon entreprise, je voulais tout faire rapidement et je pouvais le faire. Au fil du temps, j’ai poursuivi sur cette lancée car ce rythme me dynamisait et j’étais fière des résultats créés.

Cependant, j’étais consciente des compromis que ce rythme me demandait et je savais que je me devrais de revenir à mon rythme naturel éventuellement car c’est en écoutant ce rythme que je pourrais être à mon meilleur et ce, de façon constante.

La vie n’est pas une ligne droite et le flot des événements de notre quotidien rend la notion de constance un défi en soi. Alors je suis d’accord avec le fait qu’il faut être à l’écoute des moments où nous nous devons de nous adapter et « rouler » plus vite lors de ces occasions. Cependant, le fait de toujours s’adapter au rythme « extérieur », sans jamais revenir à son rythme naturel peut être la cause de nombreux défis que vous avez-vous-même créés, souvent à votre insu.

Qu’est-ce qui se passe lorsque vous « roulez » plus vite que votre rythme naturel sur une longue période?

  • Vous videz votre réserve d’énergie, de créativité, d’optimisme et de patience plus rapidement
  • Vous êtes moins à l’écoute de ce qui se passe autour de vous et en vous, ce qui fait en sorte que vous manquez des indicateurs qui pourraient être d’une importance capitale dans le déroulement des événements
  • Vous risquez de manquer de rigueur et d’attention aux détails, ce qui pourrait altérer négativement le cours des choses
  • Vous êtes moins enclins à être « présent » et disponible aux autres car vous êtes moins disponible à vous-même
  • Vous devenez moins motivé, moins mobilisé et moins enthousiaste face à ce qui est « dans votre assiette » car vous êtes essoufflé
  • Votre focus se dirige davantage sur la pile de choses à venir/à rattraper et sur votre niveau de découragement plutôt que sur la qualité de votre mission et du rôle que vous êtes invités à jouer dans votre organisation

Bref, vous êtes de moins en moins à votre meilleur et vous contribuez de moins en moins bien à votre vie, à votre organisation, à votre famille, etc.

Depuis que je suis revenue à mon rythme naturel, je prends conscience d’idées et de projets que j’avais mis de côté faute de temps et d’énergie – je passe beaucoup plus de temps dans mes forces et dans mes intérêts – j’ai beaucoup plus de temps de qualité à passer avec mon mari, mes ami(e)s et moi-même – je me sens ressourcée à chaque semaine et j’ai une confiance renouvelée en mes moyens et mes ressources.

Maintenant, lorsque je dois revenir à un rythme plus rapide, j’ai les réserves pour ce faire et je suis enthousiasmée à le faire car le reste du temps, je m’organise pour respecter mon rythme naturel.

Si vous aviez à statuer sur votre rythme naturel, quel est-il? Quels sont les « coûts » à payer lorsque vous vous éloignez de votre rythme naturel? Et quels seraient les bénéfices de revenir à votre rythme naturel la majorité du temps?

Cette semaine, je vous invite à vous observer et à vous rapprocher de votre rythme naturel; je suis certaine que ce que vous expérimenterez sera une révélation et vous voudrez faire les changements nécessaires pour vous permettre d’être à votre meilleur de façon plus constante!

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *