Blogue

Que dit votre non-verbal?

TeamJe suis chroniqueure-radio sur les ondes de Unique FM 94,5, à tous les mardis, dans l’émission du retour à la maison et le sujet de cette semaine m’a été inspiré par l’animateur-vedette de l’émission qui m’a demandé de traiter du sujet dans une chronique.

Je considère le sujet important, car il est porteur de tellement de malentendus, de fausses perceptions et de peines que l’on éviterait si nous étions davantage conscients des messages que l’on transmet par le biais de notre langage non-verbal.

Le langage non-verbal est cette façon de communiquer et que nous offrons avec nos expressions faciales (regard, sourire, position, etc.),  avec notre gestuelle (rythme et intensité des mouvements), la qualité de notre présence (ou notre absence), ainsi que la position de notre corps.

Nous pouvons communiquer toute une gamme d’émotions avec notre corps : la colère, la déception, la peine, la peur, la fermeture ou encore la joie, l’enthousiasme, l’optimisme, l’appréciation, la passion et l’amour. Nos émotions s’expriment toujours plus fortement que nos paroles. Et les humains captent les émotions beaucoup plus subtilement que nous le pensons.

Il est prouvé scientifiquement (voir Institut Heartmath), que nos émotions émettent des ondes, ou si vous préférez des fréquences, et que celles-ci sont perçues et ressenties très facilement dans un rayon de 15 pieds tout autour de vous. Alors nous sommes constamment en train de « baigner » dans la soupe émotionnelle des gens autour de nous et nous captons leurs vibrations, ce qui vient automatiquement influencer les nôtres, car cela nous donne de l’information, subtile, mais très présente.

C’est ce qui explique que parfois, vous rencontrez des gens qui vous sont inconnus, mais que, intérieurement, une petite voix vous dit que vous aimeriez bien la connaître. Et à l’inverse, c’est aussi ce qui arrive lorsque vous croisez quelqu’un et vous n’avez aucune envie de le connaître davantage. Vous savez que c’est un fait, sans avoir rien de concret pour l’expliquer, à part un « feeling » que c’est ça.

Lorsque l’on ment émotionnellement à l’autre, l’autre le ressent, mais sans pouvoir l’expliquer. Alors sachez que vos émotions et votre corps vous trahiront si vous manquez de courage pour être honnête et transparent verbalement. 🙂

Voici quelques indices pour repérer si vous avez tendance à parler deux discours, c’est-à-dire si votre langage non-verbal est désaligné de votre langage verbal :

  • Vous dites avoir confiance en quelqu’un, mais en sa présence, il vous est difficile de le regarder dans les yeux et de vous sentir confortable à proximité de cette personne.
  • Vous dites comprendre la situation, mais votre regard est plutôt dur et campé sur ses positions, il n’exprime ni l’empathie, ni la compassion. Vous sentez le besoin de gesticuler davantage lorsque votre point de vue n’est pas respecté, entendu ou apprécié.
  • Bien que vous dites être disponible pour écouter vos employés, lorsque ce que vous entendez vous irrite, il vous arrive assez souvent de terminer/quitter la conversation sans qu’elle ne soit réellement terminée.

Avoir à gérer et diriger des employés comporte ses défis et un des premiers à relever pour s’améliorer est d’être à l’écoute de soi : être en mesure de s’observer, se découvrir, reconnaitre son impact dans sa vie et sur les autres – tout autant positif que négatif – et comprendre que l’on doit se développer d’abord comme humain si l’on veut être en mesure de bien diriger et développer les humains sous sa responsabilité.

Exercice du coach : la prochaine fois que vous aurez des messages à transmettre, je vous invite à vous observer et à répondre à ces questions :

  • Quels messages suis-je en train de transmettre avec mon langage non-verbal?
  • Quels messages suis-je en train de transmettre avec mon langage verbal?
  • Quel écart j’observe entre les deux? Qu’est-ce qui l’explique? Quelles étaient mes réelles intentions?
  • Quelle intention je veux créer à partir de maintenant?
  • Où dois-je ramener mon focus pour être aligné tête-cœur-trippes?

 

Je vous souhaite une belle semaine d’observation!

Chaleureusement,

 

Chantal xx

 

© Tous droits réservés. Ce texte a été créé et rédigé par Chantal Binet – Coach Inc. Si vous souhaitez le partager, nous vous demandons de le publier dans son intégralité et en totalité en citant sa source.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *