Blogue

Le cadeau des contrastes

Lors de mes conversations de coaching, j’utilise souvent la notion des contrastes pour amener à la conscience tous les cadeaux qui peuvent découler de l’acceptation de ces situations non-désirées. Un contraste représente le contraire de ce que l’on souhaite. Et habituellement, ce sont les émotions vécues, mais non-souhaitées, qui viennent le plus nous bousculer, lire nous frustrer.

Par exemple, vous aimeriez obtenir la collaboration et de l’ouverture de la part d’un employé (ou d’un supérieur) mais vous savez, par votre vécu relationnel, que vous risquez de vous heurter à de la résistance. Comment vous sentez-vous? En colère? Déçu? Impuissant? Quelle est la réelle peur derrière ce sentiment? Probablement celle que les choses ne changeront jamais…

Vous souhaiteriez certainement expérimenter la confiance, le plaisir et l’entraide au lieu de ce que vous vivez actuellement. Plus nous vivons de la colère, plus on souhaite ardemment la paix. C’est donc exactement à quoi servent vos contrastes : à vous indiquer ce que vous désirez réellement. Et habituellement, lorsque nos désirs ne sont pas comblés, c’est que le sentiment du désir n’est pas suffisamment fort. Ou que nous ne l’écoutons pas…

Combien de fois ai-je vu mes clients tolérer longtemps une situation néfaste et attendre qu’il se passe quelque chose de dramatique pour (enfin) prendre une nouvelle décision, soit celle qui leur permet de régler cet irritant une fois pour toute. Il faut souvent que le niveau de « souffrance » soit suffisamment élevé pour faire émerger un nouveau niveau de désir –  jamais égalé auparavant  – pour prendre les moyens et régler définitivement la situation.  C’est comme un nouvel élan, une nouvelle énergie qui nous donne les ailes et le courage de passer à l’action.

Un contraste peut donc avoir beaucoup d’informations pour vous . Pour moi, les contrastes vécus en 2016 m’ont permis de me rapprocher de plus en plus de mon essence, de mon être, que de la partie en moi qui veut toujours faire. Ce nouvel équilibre était nécessaire si je voulais maintenir un état de santé et d’énergie constant. Cependant, mon mental me jouait souvent des tours avec la culpabilité, avec de vieilles croyances qui ne me soutenaient plus et avec le jugement de mes nouvelles décisions et actions. Même si à court terme, je vivais des émotions d’impatience envers moi, car je trouvais que je n’avançais pas assez vite, mon nouveau rythme et mes nouveaux choix d’affaires me rapprochaient de l’état de plénitude et de sérénité dont j’avais grandement besoin et cela me motivait à poursuivre dans ce sens malgré les peurs et mes jugements.

Exercice du coach : en cette fin d’année, j’aimerais vous inviter à observer si vous vivez de ces contrastes et à explorer ce qu’ils ont à vous apporter. Quelle est leur invitation? Dans quelles directions ces contrastes vous invitent-ils à aller? Parfois, la réponse sera vers le lâcher prise, d’autres fois à être courageux et audacieux, ou encore être plus honnête avec vous-mêmes et les autres.

J’appelle ces découvertes des cadeaux mal emballés : elles recèlent un cadeau, un message, une prise de conscience pour vous amener vers la meilleure version de vous et de votre leadership; mais la façon de vous les faire découvrir et comprendre n’est pas toujours attrayante et sympathique.

La prochaine fois que vous vivrez un contraste, arrêtez-vous et demandez-vous quel est son cadeau et que devez-vous décider pour qu’il ne réapparaisse plus du tout, ou à tout le moins, de moins en moins?

Quels contrastes ne voulez-vous plus vivre en 2017?

Je vous souhaite une semaine à déballer vos cadeaux!

Chaleureusement,

Chantal xx

 

© Tous droits réservés. Ce texte a été créé et rédigé par Chantal Binet – Coach Inc. Si vous souhaitez le partager, nous vous demandons de le publier dans son intégralité et en totalité, en citant sa source.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *